Homeis
Recherches populaires
Avocats
Babysitters
Psychologues
Fitness
Les courses
Éducation
Corona
Docteurs de famille
Santé & bien-être
Travailler en freelance aux Etats-Unis

Travailler en freelance aux Etats-Unis

Travailler en freelance est monnaie courante aux Etats-Unis, où près de 35% de la population active est sous le statut de independent contractor ou sole proprietor aka « freelancers ». Dans ce guide on vous présente les conditions légales et les procédures à suivre. C’est parti.


Qui peut être freelancer ?


D’après l’IRS, pour être freelancer il faut avoir un contrôle total sur les tâches qu’on réalise, et notamment sur le résultat final et la manière d’y arriver. Si vous n’êtes pas libre de contrôler votre travail, vous ne pouvez pas être considéré comme freelancer d’après l’IRS.


Pour être un freelancer aux Etats-Unis il faut d’abord obtenir un permis de travail, qu’on appelle içi une EAD card. Attention, tous les visas ne permettent pas d’obtenir cette fameuse EAD card, et chaque visa pose des conditions pour l’obtention et la durée de votre permis de travail.


Vous pouvez faire une demande de permis de travail si vous êtes sur un des visas suivants :


1.   Visa E-1/E-2

2.   F-1

3.   J-2

4.   K-1, K-2 ou K-3

5.   L-1

6.   M-1

7.   DACA

8.   Bénéficiaire du droit d’asile ou réfugié

9.   Récipiendaire du Temporary Protected Status (TPS)

10. Postulant en attente d’un ajustement de statut (Adjustement of Status)


Pour faire votre demande, il vous faudra remplir quelques formulaire (qu’on vous explique dans ce guide Obtenir un permis de travail américain ), débourser 410 dollars et attendre en moyenne trois mois.


Pour devenir freelancer, vous devrez également demander une business licence auprès de votre ville, à laquelle il faudra reporter vos revenus chaque année.



Comment se déclarer ?


Une fois que vous avez votre carte EAD et votre business license, vous pouvez donc travailler en freelance ! Nul besoin de vous déclarer, vous serez automatiquement considérés comme independent contractor quand vous remplirez votre déclaration fiscale.


Il vous faudra rentrer votre numéro de sécurité sociale SSN (qui vous est fourni avec votre carte EAD si vous en faites la demande) ou votre EIN (Employer Identification Number). En tant qu’independent contractor ou sole proprietor, vous êtes tenus de payer des impôts, c’est-à-dire l’impôt sur le revenu plus le self-employment tax qui s'élève à 15,3% de votre chiffre d'affaire. Vous êtes tenus de payer ces impôts par trimestre, grâce au form 1040-ES.


Comme tous les travailleurs, vous devrez également déclarer vos revenus dans une déclaration annuelle. Pour ce faire, vous devrez y inclure tous les form 1099 qui font office d’attestation de paiement que vos clients vous envoient. Vous pouvez également travailler pour une entreprise française, mais il faudra déclarer vous-même les revenus perçus et en déduire les frais personnels. Votre déclaration annuelle sera faite sur le form Schedule C.


Voilà tout ce que vous avez besoin de savoir !



Comment trouver un travail de freelance ?


Pour trouver des missions, rien ne vaut le bouche à oreille et le réseau de homeis. Vous pouvez aussi trouver des missions sur certains sites de freelance comme Fiverr.



Est-ce durable ?


On peut vivre confortablement tout en étant independent contractor aux Etats-Unis. Demandez aux médecins américains ! Si votre visa vous permet de bénéficier d’un permis de travail pour une longue durée, votre statut de travailleur en freelance n’est donc pas menacé. Cependant, le statut est tout de même assez précaire. Vous ne cotisez pas pour votre retraite, et n’êtes pas assuré. Vous devez donc impérativement contacter la CPAM en France, et choisir une assurance adaptée (la caisse des français à l’étranger ou une assurance américaine). Vous pouvez également demander à vos clients de bénéficier d’une Worker’s compensation, c’est-à-dire une assurance contre les accidents de travail pour la durée de la mission.



Pour plus d’infos on vous conseille cet article de FrenchMorning : frenchmorning.com/etre-freelancer-aux…

Et ce super article de Mathilde : maathiildee.com/mon-experience-de-fre…



Les autres guides homeis :

Obtenir un permis de travail américain

Etudiants : travailler à temps partiel

Le numéro de sécurité sociale (SSN)

57 Enregistré
8 Commentaires
Popol M· Apr 25, 15:59
Très bien merci. Je souhaite vraiment prendre cette orientation.
J'aime
 Répondre
Candice· Apr 25, 21:44
Merci! Très instructif!
J'aime
 Répondre
Un j'aime
Paul· Apr 26, 02:16
Très instructif, merci infiniment
J'aime
 Répondre
Un j'aime