Homeis
Recherches populaires
Avocats
Babysitters
Psychologues
Fitness
Les courses
Éducation
Corona
Docteurs de famille
Santé & bien-être
Travailler aux Etats-Unis - Le guide complet

Travailler aux Etats-Unis - Le guide complet

La communauté française des Etats-Unis est une des plus importantes communautés françaises à l’étranger, et ce n’est pas pour rien. Si pour beaucoup d’entre nous travailler aux Etats-Unis a été un rêve, c’est ensuite devenu une réalité. Et il n’y a pas de raison que ce ne soit pas le cas pour vous ! On vous explique comment faire dans ce guide.



1/ Un visa ? Mais pour quoi faire ?


Pour travailler aux Etats-Unis, vous devrez impérativement avoir un visa qui vous permette d’obtenir un permis de travail. L’ESTA n’est pas dans ce cas, et vous devez donc trouver un moyen d’obtenir ce sésame de visa.



2/ Quel visas ?


Il existe différents moyens d’obtenir un visa de travail. Voici plusieurs cas de figures :


  • Vous pouvez faire une demande depuis la France, en étant sponsorisé par une entreprise américaine ou française.


  • Vous pouvez vous appuyer sur un proche, qui en tant que résident permanent ou citoyen(e) américain(e) vous permet d’obtenir un visa de travail. Exemple : votre mari a la nationalité américaine, ou votre femme a un visa J-1 stagiaire.


  • Vous pouvez faire une demande de permis de travail depuis les Etats-Unis, si vous êtes étudiant par exemple.



On vous détaille tous ces visas dans le guide Immigrer aux États-Unis – Le guide complet. Mais voici les visas les plus courants pour les expatriés français :


  • Le visa E1/E2 est un visa pour les investisseurs, les dirigeants d’entreprise et les cadres spécialisés


  • Le visa J-1 « Trainee » ou « Intern » permet de venir faire un stage aux Etats-Unis, et notamment un VIE.


  • Le visa H1-B permet à un salarié étranger de venir travailler aux États-Unis. Ce visa est très prisé, et une entreprise américaine doit faire la demande pour vous puis espérer que votre cas soit retenu à l’issue d’une loterie. Le visa H-1 B


  • Le visa L1 permet à une entreprise multinationale de réaliser le transfert d’un employé vers les Etats-Unis.


Les autres visas permettant d’obtenir un permis de travail sont les suivants : les visas étudiants F-1 et M-1, le J-2 pour la famille d’un détenteur du J-1, les visas K pour la famille d’un citoyen américain, le statut DACA pour les mineurs entrés illégalement aux Etats-Unis, les récipiendaires du Temporary Protected Status (TPS) et les postulant en attente d’un ajustement de statut (Adjustement of Status).



3/ Est-ce qu’il faut une offre d’emploi préalable ?


Votre situation dépend donc du visa pour lequel vous êtes éligible. Si vous avez un proche aux Etats-Unis ou que vous êtes étudiant, vous n’aurez pas besoin d’offre d’emploi préalable. Il suffit d’aller aux Etats-Unis avec votre visa puis de faire votre demande de permis de travail une fois sur le territoire américain. Obtenir un permis de travail américain


Si vous voulez demander un visa H1-B, J-1, L-1 ou tout autre visa de travail vous devrez trouver une offre d’emploi préalable.



4/ Comment trouver une offre d’emploi


Contrairement à ce que vous pensez il y a plein d’options à votre disposition !


Tout d’abord, vous pouvez vous renseigner auprès de votre entreprise française pour savoir si elle propose des emplois à l’étranger, ou si elle prévoit de s’exporter aux Etats-Unis.


Il existe ensuite de nombreux cabinets de recrutement  et de chasseurs de têtes. Vous pouvez également vous renseigner auprès de La maison des Français à l’étranger, ou de l’Agence pour l’Enseignement français à l’étranger (AEFE). Si vous cherchez un VIE, rendez-vous sur le Civiweb qui gère et répertorie toutes les offres de VIE.


Enfin n’oubliez pas le networking. Rafraîchissez votre profil Linkedin, rapprochez vous et contactez les personnes et entreprises qui vous intéressent. Contactez les Alliances françaises, les chambres de commerce franco-américaines voire même les consulats, qui tiennent des listes des entreprises françaises aux Etats-Unis.


Les candidatures spontanées sont également une option interessante. Faites traduire vos diplômes, créez vous un beau CV en anglais et détaillez vos motivations dans une "cover letter" aussi interessante que possible !


Enfin, rendez-vous sur homeis. Le marketplace rassemble de nombreuses offres interessantes, uniquement pour les membres de le communauté.



Les autres guides homeis :

Immigrer aux États-Unis – Le guide complet

Obtenir un permis de travail américain

Etudiants : travailler à temps partiel

Travailler en freelance aux Etats-Unis

58 Enregistré
1 Commentaire
Sylvie· May 04, 16:02
Pour Les francais du Canada ils y a Aussie le jaytreaty native Americans blood quantum this is what I got no border and San with no restriction hit me for info
J'aime
 Répondre
Un j'aime