Homeis
Recherches populaires
Avocats
Babysitters
Psychologues
Fitness
Les courses
Éducation
Corona
Docteurs de famille
Santé & bien-être
Immigrer aux États-Unis – Le guide complet

Immigrer aux États-Unis – Le guide complet

Prêt à partir pour les États-Unis ? Avant de sauter dans un avion direction JFK ou LAX, check ce petit guide bien complet, pour comprendre comment obtenir un visa américain. Homeis t’explique tout. Prêt ? C’est parti.




1)   Les visas américains


Pour entrer sur le territoire américain, il vous faudra nécessairement un document. Mais le type de document nécessaire dépend de la durée de votre séjour aux Etats-Unis, ainsi que du but de votre voyage.



· Si vous partez en voyage touristique et/ou d’affaires, pour moins de 90 jours : vous êtes exempté de visa, à condition que vous ayez un passeport biométrique. Cependant, il vous faut demander une autorisation de voyage en ligne : l’ESTA (Electronic System for Travel Authorization). L’ESTA est accordé dans 99,9% des cas, il est recommandé d’en faire la demande 72h au minimum avant votre départ et il faudra vous acquitter de 14$. Pour faire la demande : https://esta.cbp.dhs.gov/


· Si vous partez pour plus de 90 jours, ou que votre voyage n’a pas un objet touristique vous aurez besoin d’un visa américain. Sachez d’abord qu’il existe des dizaines de visas différents, et qu’ils sont tous désignés par une lettre et parfois un chiffre (F-1, K-1, DV etc.). Ces visas sont divisés en deux catégories : les visas de séjour temporaire et les visas d’immigration. Ces derniers sont généralement attribués grâce au parrainage d’un proche ou d’un employeur, et confèrent le statut de résident permanent. Voici les types de visas les plus courants :




Visas de séjour temporaire :


-      Les visas B1 et B2 sont des visas temporaires, d’une durée maximale de 6 mois pour motif commercial (B1) ou touristique (B2). Puisque votre nationalité française vous permet d’obtenir un ESTA, vous n’avez pas besoin (en théorie) du visa B1/B2. Ils sont cependant disponibles pour les personnes souhaitant rester plus de 90 jours pour un motif commercial, et celles à qui on a refusé la demande ESTA (par exemple si vous avez voyagé en Iran, en Corée du Nord, en Irak, en Lybie, en Syrie, au Soudan, en Somalie ou au Yemen depuis après mars 2011). Lorsque vous effectuez la demande, il faut motiver les raisons pour lesquels vous ne demandez pas un ESTA. Attention, la procédure pour obtenir un visa B1 ou B2 est longue !


-      Les visas E1/E2 sont des visas d’investisseurs, valables 15 mois (E1) et 25 mois (E2). Ces visas sont accordés aux personnes ayant monté une entreprise aux États-Unis. Il faut que le demandeur ait une qualification indispensable et que son entreprise effectue des échanges commerciaux importants avec les États-Unis. Ce visa, très prisé par les expatriés français est renouvelable plusieurs fois.


-      Le visa H-1B est un visa temporaire (3 ans renouvelables) pour les personnes souhaitant travailler aux États-Unis. Ce sont des visas extrêmement prisés, dont le nombre est fixé à 65 000 par an. Pour en obtenir un, il faut qu’une entreprise américaine fasse la demande pour vous et prouve que vous lui êtes indispensable. Elle soumet donc un dossier, qui doit être tiré au sort au cours d’une grande loterie. C’est un processus long et coûteux, et vous devez répondre à certains critères de qualification (comme un diplôme de l’enseignement supérieur).


-      Il existe d’autres visas pour les travailleurs : les visas H1B1 pour les travailleurs très spécialisés dans un domaine spécifique, H2 pour les travailleurs saisonniers, H3 pour les stagiaires, le visa L pour les mutation professionnelles, O pour les personnes aux « capacités extraordinaires », P pour les athlètes …


-      Les visas F et J sont des visas temporaires pour les étudiants. Le visa F est destiné aux étudiants inscrits dans une université américaine, tandis que le visa J est accordé aux étudiants en échange ou en stage. Ces visas sont valables pendant la durée des études.



Les visas d’immigration

Ce sont quant à eux des visas de long terme. Les plus courants sont :


-      Les visas IR (membre de la famille d’un citoyen américain), K-1 (fiancé), F2 (membre de la famille d’un résident permanent aux Etats-Unis) permettent de vivre sur le territoire américain grâce au parrainage d’un proche.


-      Les visas parrainés par un employeur : chaque année 140 000 visas travailleurs sont accordés par les Etats-Unis. Ces visas, désignés sous le nom E1 à E5, sont attribués aux investisseurs et aux personnes très qualifiées sur parrainage de l’employeur. Les démarches sont longues, coûteuses et assez complexes. On vous laisse tout voir ici.


-      Le Diversity Immigrant Visa Program (DV), plus communément connu sous le nom de « green card lottery » ce sont 55 000 cartes vertes accordées chaque année à l’issue d’une grande loterie. Le but de ce programme est d’accorder des visas à des populations qui en sont généralement exclues, il y a donc peu de conditions à part d’avoir un niveau d’éducation correspondant au secondaire, et d’être issu d’un pays éligible (la France en fait partie). On peut postuler chaque année, ça ne coûte rien !





2)   Les étapes


1. La première étape c’est donc évidemment de choisir le visa qui correspond à votre situation. Si vous êtes totalement perdu, vous pouvez utiliser cet outil très pratique.


2. Ensuite il vous faut commencer à récupérer les documents dont vous aurez besoin (on fait le point plus tard). Il faut vérifier que votre passeport actuel n’est pas périmé, et qu’il ne périmera pas avant les 6 mois au-delà de la durée de votre séjour aux États-Unis. Commencez cette étape tôt, les documents nécessaires prendront certainement du temps à arriver.


2 bis Ceci étant fait, il vous faut remplir le formulaire DS-160 (pour les visas de séjour temporaire). Ce formulaire est indispensable et vous sera demandé lors de votre entretien au consulat. Rien de terrible, ne vous inquiétez pas


4. Vous devrez ensuite créer un compte utilisateur sur le site du consulat américain, en rentrant le numéro du formulaire DS-160 que vous avez rempli. Il faut ensuite payer les frais de visas (frais MRV pour visas non-immigrant). Ces frais varient entre 160$ (pour les visas J, F et B notamment) et 265$ (pour le visa K). Malheureusement, des frais se rajoutent pour les autres documents nécessaires (on explique tout en dessous).


5. Une fois que tout ceci est fait, vous recevrez des instructions sur la façon de planifier un entretien ou de soumettre vos documents par la poste. Car oui, le point d’orgue de ce long processus c’est un court entretien au consulat américain à Paris. Le délai oscille généralement entre 3 jours et 3 semaines, prenez donc de la marge et n’hésitez pas à prendre rendez-vous dès que vous avez les documents nécessaires.


6. Assistez à votre entretien avec la section consulaire


7. Si tout se passe bien votre visa (avec votre passeport, que vous devrez laisser au consulat) devrait arriver sous 3 à 5 jours. Vous voilà prêt !





3)   Les documents nécessaires pour obtenir un visa


Donc si on reprend tout depuis le début, vous aurez compris qu’il a deux catégories de documents nécessaires. Les premiers sont ceux relatifs à votre statut de visa (J, F, B etc.), et les seconds sont les documents généraux que demande le consulat pour la finalisation de votre demande. Ces derniers documents sont communs à tout le monde, ce qui n’est pas le cas pour les premiers.



Pour l’entretien (documents originaux) :


· Un passeport en cours de validité pour voyager aux États-Unis. Le passeport doit être valide pendant au moins six mois au-delà de la durée du séjour aux États-Unis .


· Le passeport contenant le visa pour les États-Unis le plus récent (si applicable).


· La page de confirmation du formulaire DS-160, et le formulaire de demande de Visa non-immigrant spécifique.


· La page de confirmation du rendez-vous imprimé à partir du site Web.


· Une photo d'identité couleur 5 x 5 cm (2 X 2 inches) prise au cours des 6 derniers mois. D'autres détails concernant les directives liées aux photos du département d'État peuvent être trouvés à l'adresse : https://travel.state.gov/content/travel/en/us-visas/visa-information-resources/photos.html


· Les membres de la famille doivent présenter selon le cas un certificat de mariage (conjoint) ou un certificat de naissance (pour les enfant de moins de 21 ans) sauf si le motif de leur venue aux Etats-Unis a une autre finalité.



Les documents spécifiques à votre visa :

Chaque visa demande des documents spécifiques, que vous pouvez retrouver ici. En résumant à l’essentiel, ca donne cela :


· Pour le visa J : le formulaire DS-2019 fourni par l’employeur ou la fac, le formulaire DS-7002 contenant des informations sur le stage, et le reçu de paiement des frais du système d'information sur les visas pour étudiants et pour les échanges (SEVIS) I-901. Soit 180$ qui s’ajoute aux frais du DS-160.


· Pour le visa B1/B2 : il faudra justifier le motif de votre voyage lors de l’entretien consulaire, prenez donc ce qui peut être utile.


· Pour le visa F : le formulaire I-20 fourni par l’université, et le reçu de paiement des frais du système d'information sur les visas pour étudiants et pour les échanges (SEVIS) I-901. Soit 180$ qui s’ajoute aux frais du DS-160.


· Pour le visa H : l Le numéro de reçu de votre demande, tel qu'il apparaît sur votre demande de travailleur non-immigré (formulaire I-129) ou l'avis d'action (formulaire I-797) de l'USCIS. L'offre d'emploi d'un employeur américain et une candidature approuvée et certifiée par le Ministère du Travail. Ceci concerne uniquement les demandeurs de visa H1B1.


· Pour le visa K : tout est ici





4)   Se préparer pour le rendez-vous au consulat


Maintenant que vous avez récupéré tous les documents nécessaires, payé les frais et pris votre rendez-vous au consulat il ne vous reste plus qu’à vous y rendre ! Honnêtement c’est l’étape la plus simple, mais personne n’échappe à ce petit stress latent lorsque l’officier, stoïque derrière sa grande vitre, vous annonce votre tour. Vous lui présentez vos documents (apportez TOUT) et il n’en consultera que quelques-uns.


S’ensuivra une petite série de questions en anglais : qu’allez-vous faire aux États-Unis ? Dans quelle université allez-vous étudier ? Quelle est votre entreprise ? Comment comptez-vous subvenir à vos besoins sur place ? Avez-vous une famille ? Que comptez-vous faire à l’expiration de votre visa ? Comment comptez-vous financer vos études ?


Vous êtes sensés répondre en anglais, mais on ne peut absolument pas vous refuser votre visa parce votre anglais n’est pas très bon. Donc pas de panique, tout se passe toujours bien.





5)   Ma demande est acceptée ou rejetée, et maintenant ?


· Si la demande est acceptée, c’est que vous recevez votre passeport avec un beau visa américain sous les 5 jours. Dans ce cas-là, tout est bon vous n’avez plus qu’à sauter dans l’avion. Mais attention n’oubliez pas de prendre les autres documents avec vous !! Il faut impérativement avec son I-20, son DS-2019 ou tout autre document spécifique pour passer la douane américaine.


· Si votre demande est refusée, vous recevrez une lettre de l’agent consulaire expliquant le refus. Les différents cas sont expliqués ici.





6)   Résumé

Que dire en résumé ? Obtenir un visa américain est un processus assez long, mais ne découragez pas ! Le jeu en vaut vraiment la chandelle et on oublie vite ces démarches assez longues. La clé est de s’y prendre bien à l’avance et de ne pas repousser à demain.


1 Commentaire
Masumbuko
Il ya une autre sorte de visa appelée Special immigrant visa(SIV) qu'on octroie souvent aux anciens travailleurs étrangers qui travaillaient pendant un temps pour l'intérêt des USA à l'étranger.
J'aime
 Répondre