Homeis
Recherches populaires
Avocats
Babysitters
Psychologues
Fitness
Les courses
Éducation
Corona
Docteurs de famille
Santé & bien-être
Brooklyn, son histoire et ses incontournables

Brooklyn, son histoire et ses incontournables

Brooklyn… nous devons être nombreux à avoir choisi ce quartier (et oui, en raison des prix des loyers plus bas qu’à Manhattan). Mais le connaissons-nous vraiment ? Ce petit guide est mis à disposition pour connaître un peu mieux les origines de Brooklyn et les endroits incontournables de ce quartier de 2,5 millions d’habitants, plus grand que notre belle capitale ! L’histoire de Brooklyn : Brooklyn possède une histoire riche qui mérite d’être racontée. Ne serait-ce que pour l’histoire de son nom ; car Brooklyn n’a pas toujours connu cette appellation. En 1646, ce sont les Hollandais qui sont venus s’y installer nommant leur village « Breukelen ». Mais en 1664, quand les Anglais annexent les colonies hollandaises, ils décident de changer ce nom et d’opter pour « Brooklyn », un nom un tantinet plus anglais. Brooklyn n’était au départ qu’un village et est resté pendant longtemps une ville indépendante. Ce n’est qu’en 1883, avec la construction du Brooklyn Bridge que Brooklyn s’est peu à peu intégré à New-York, afin de devenir un « borough » de New York. Ce quartier, dont la taille pourrait le qualifier de 4ème plus grande ville des États-Unis, a toujours connu une population très hétérogène. Au 19ème siècle, de nombreuses maisons bourgeoises ont vu le jour, notamment dû aux commerces des marchands sur l’East River. Beaucoup d’immigrants plus pauvres se sont aussi retrouvés à Brooklyn, pour fuir la hausse des prix de Manhattan. Au 20ème siècle, alors que New York est le terrain de jeu des luttes entre mafia, Brooklyn est vu comme un quartier malfamé. Des quartiers comme Dumbo ne sont que des entrepôts pour le stockage des marchandises et des docks de l’East River. C’est dans les années 90 que Dumbo abandonne ses docks pour de superbes parcs et ses entrepôts pour des loft avec vue sur la skyline de Manhattan. Si Brooklyn a pu regagner de sa superbe, c’est notamment grâce à des artistes connus, comme le poète Walt Whitman (1819-1892) ou encore le romancier Thomas Wolfe (1900-1938). Le Brooklyn dans lequel nous vivons est un quartier qui s’est gentrifié. A l’heure actuelle, de nombreuses personnes le choisissent autant pour l’ambiance « hipster » et branchée de ses quartiers comme Williamsburg que pour ses quartiers résidentiels, tels que Greenpoint. Et même les créateurs, tel que Alexander Wang, finissent par préférer l’ambiance de ce quartier, c’est dire ! Les endroits incontournables : Parce qu’on a beau connaître l’histoire de Brooklyn, ça ne nous avance pas à grand-chose si on ne peut pas la partager… c’est pour cela que je propose une liste non exhaustive de tous les endroits incontournables de Brooklyn, à faire et à refaire (sans modération bien sûr) ! Car, Brooklyn, c’est avant tout le meilleur endroit pour contempler les gratte-ciels de Manhattan. La balade de Brooklyn que je recommande est celle de Brooklyn Promenade, le long du fleuve East. Située dans le quartier de Brooklyn Heights, il n’y a pas meilleure vue sur les buildings de Manhattan. Autre avantage : la promenade est gratuite et c’est un point non-négligeable à New York ! Et si vous avez le luxe de vous payer un rooftop, je vous conseille le Harriett Rooftop du 1 hôtel Brooklyn Bridge. Vous pourrez profiter de la vue tout en sirotant de délicieux cocktails ! Certains diront que Manhattan est irremplaçable au niveau de sa verdure avec Central Park. Mais ce qu’ils ne savent pas c’est que Brooklyn aussi possède un poumon vert : Prospect Park ! Et impossible de dire qu’il est moins bien que le premier puisqu’ils ont été pensés par les mêmes architectes. L’événement le plus marquant de ce dernier se déroule en avril. C’est le Cherry Blossom, le spectacle des cerisiers en fleurs du jardin botanique de Prospect Park. La particularité de Brooklyn c’est aussi la diversité de ses quartiers. Bushwick regorge de street art, ce qui en fait un quartier branché : il suffit de flâner dans les rues pour pouvoir profiter d’art gratuit (une aubaine pour les amateurs d’art avec des petits budgets !) Et pour tous les hispters en quête de marché écolo, pas de soucis, Williamsburg vous accueille à bras ouverts. Dans le même style, les quartiers de Dumbo et Brooklyn Heights ne sont pas en reste. Mais Brooklyn c’est aussi de vrais lieux de culture. Comme le Brooklyn Museum of Art, deuxième plus grand musée de New York après le Met. Vous trouvez certainement votre bonheur parmi les 1,5 millions d’objets du musée, de l’art égyptien à l’art africain. Enfin, une visite à l’ancien hôtel de ville de Brooklyn, le Borough Hall peut vous replonger dans l’histoire de Brooklyn (même si vous êtes désormais incollables !) Si vous voulez bénéficier des avantages de la Big Apple sans vous faire berner par les prix, si vous préférez l’authentique au touristique, « this is the place to be ».
1 Enregistré