Homeis
Recherches populaires
Avocats
Babysitters
Petit-déjeuner
Psychologues
Vie nocturne
Fitness
Excursions d’un jour
Les courses
Déjeuner
Éducation
Corona

Français aux Delaware

Rassemble tes deux maisons !

Nationality flags
Où vis-tu maintenant ?
De quel pays viens-tu ?
Pas de Delaware ?
Tout ce dont tu as besoin !
Vous êtes entre de bonnes mains
Les deals du marché des offresVoir tout

Avec Sling et TV5MONDE, l'art de vivre est au rendez-vous! Pour une durée limitée, recevez $10 de réduction sur votre premier mois de French Bouquet* (prix normal $15/mois) en utilisant le code promotionnel SLINGEVENTS.

Coronavirus - Dernières infos 🔉Voir tout

What's up in the US? - Vendredi 3 juillet


Onze États signalent des records quotidien de nouveaux cas de coronavirus au début du week-end des Fêtes


Ne laissez pas le 4 juillet être une répétition du Memorial Day


Vous vous souvenez du Memorial Day ? Il y avait un sentiment d'optimisme que le pire de la pandémie de COVID-19 était derrière nous. La plupart des États ont enregistré une baisse du nombre d'infections et presque tous ont annoncé des plans de réouverture.


Mardi, de hauts responsables de la santé ont déclaré devant un comité sénatorial que 29 États connaissaient un nombre croissant d'infections et que 12 États avaient atteint des niveaux record la semaine dernière.


Il n’est pas trop tard pour suivre les directives fédérales de réouverture, qui comprennent une réévaluation entre les phases pour examiner l’impact de la suppression des restrictions au fur et à mesure.


De plus, comme les personnes dans la vingtaine et la trentaine sont les moteurs de cette nouvelle vague, les responsables de la santé devraient publier des messages éducatifs qui aident les jeunes à vivre cette situation en toute sécurité.


Ce week-end pourrait marquer un carrefour pour les efforts de la nation pour réprimer l'épidémie


Confrontés à la flambée des cas après le Memorial Day, les dirigeants étatiques et locaux de Los Angeles à Miami Beach se sont préparés pour les vacances du 4 juillet en fermant les entreprises et en imposant des couvre-feux.


En Californie, qui a pris certaines des mesures les plus anciennes et les plus agressives pour contenir le virus, mais a vu des cas exploser après un assouplissement des restrictions, le gouverneur Gavin Newsom (D) a fermé des bars et suspendu les repas à l'intérieur dans une grande partie de l'État.


Rassemblement du 4 juillet au mont Rushmore


Vendredi, le président Trump se rendra au mémorial national du mont Rushmore, dans le Dakota du Sud, pour une célébration massive de la fête de l'indépendance. Manifestations attendues, masques en option au feu d'artifice de Mount Rushmore. Il sera rediffusé en ligne.


What's up in the US? - 1er juillet


COVID-19


Aux États-Unis, juin a été un pivot pour le coronavirus. Alors que les cas tombaient dans le nord-est, ils ont bondi dans le sud et l'ouest.


Plus de 800 000 nouvelles infections ont été signalées au cours du mois - menées par la Floride, l’Arizona, le Texas et la Californie - ce qui porte le total confirmé du pays à un peu plus de 2,6 millions.


Les responsables de la santé sont maintenant inquiets de voir que le week-end du 4 juillet aggravera le nombre déjà croissant d'infections et la pression sur les hôpitaux.



Les freins à la réouverture :


La ville de New York a inversé le cap mercredi et a décidé de ne pas laisser ses restaurants reprendre le service intérieur la semaine prochaine comme prévu initialement.


Cet après-midi, la Californie est devenue le dernier État à fermer partiellement ses portes et la Pennsylvanie a ordonné le port de masques en public.


De nombreux États et localités font une pause et inversent même leurs plans pour assouplir les restrictions alors que les États-Unis enregistrent plus de nouveaux cas chaque jour.


L'Arizona, que M. Trump a visité en mai et a salué ses plans de réouverture, voit maintenant un nombre record de nouveaux cas.



Nouvelles découvertes pour le COVID-19


Les experts médicaux disent que les autopsies deviennent une source critique d'informations sur le coronavirus alors que les scientifiques se précipitent pour le comprendre. Les autopsies ont confirmé que le virus attaque les poumons avec la plus grande férocité.


Les surdoses de médicaments montent en flèche pendant la pandémie de coronavirus. De nouvelles preuves suggèrent que la poussée est alimentée par l'isolement, la dévastation économique et les perturbations du commerce de la drogue.

Le géant pharmaceutique Pfizer rapporte des données encourageantes (mais précoces) sur le vaccin covid-19.


Les travailleurs médicaux se tiennent à l'extérieur à des températures flamboyantes dans un équipement de protection complet du corps et doivent effectuer des rotations plus souvent pour éviter les coups de chaleur. Voici à quoi ressemblent les tests dans les États du Sud où les infections montent en flèche.



Les Américains se battent toujours pour les masques


Parfois littéralement - même si le vice-président Mike Pence dit maintenant que les porter n'est «qu'une bonne idée», car les cas de coronavirus aux États-Unis continuent d'établir de nouveaux records quotidiens. Le Dr Anthony Fauci, le plus grand expert américain en matière de maladies infectieuses, a déclaré hier que les États-Unis pourraient voir des infections quotidiennes monter à 100 000 si des mesures plus drastiques n'étaient pas prises.


Myrtle Beach a ouvert ses portes en mai. Sans exigence de masque ni application de directives de distanciation sociale, les voyageurs au visage nu ont envahi les plages, transformant le lieu de vacances en Caroline du Sud en une zone à risque de coronavirus.


En économie :


Deux fois plus de travailleurs ont dû subir des réductions de salaire pendant la pandémie que pendant la Grande Récession. Les coupes augmentent rapidement dans les industries des cols blancs, rapporte ADP, systême de payroll, ce qui suggère que cette récession sera profonde et que la reprise économique sera lente.


Les responsables de la Réserve fédérale ont exprimé leur inquiétude que la nation pourrait entrer dans une récession bien pire plus tard cette année si les cas de coronavirus continuaient d'augmenter.



En immigration:


Environ 13400 employés des services USCIS se sont réveillés pour savoir qu'ils seront mis en congé à partir du mois d'août, une décision qui mettra effectivement fin au système d'immigration américain.


Texas bat les records avec 10 000 nouveau cas de coronavirus 


Texas a de nouveau battu les records en terme de cas de coronavirus par jour. L'État a signalé 10 028 nouveaux cas mardi, alors que les autorités ont averti que les hôpitaux atteignaient leur capacité maximale.


Le record quotidien précédent était de 8260 nouveaux cas le 4 juillet. Il y a maintenant plus de 200 000 cas dans tout l'État, selon le Texas Department of State Health Services. L'État a également établi un nouveau record de décès sur une seule journée, avec 60 morts.


Les hospitalisations dû au coronavirus ont plus que doublé au Texas au cours des deux dernières semaines. Des responsables ont rapporté que 9268 personnes étaient malades du coronavirus dans les hôpitaux publics mardi - un autre record quotidien.


Plus d’informations dans l’article ci-dessous. 


https://www.cbsnews.com/news/texas-coronavirus-10000-cases-shatters-daily-record/



Donald Trump interdit aux travailleurs dans la tech titulaires de visas H-1B de signer des contrats avec le gouvernement fédéral


Le président américain Donald Trump a signé lundi un décret interdisant aux travailleurs de la technologie titulaires de visas H-1B de remplacer des citoyens américains dans les contrats du gouvernement fédéral. L'ordonnance garantira que les agences fédérales accordent la priorité à l'embauche de travailleurs américains et non de personnes titulaires d'un visa H-1B.


«Nous pensons que les emplois doivent d'abord être proposés aux travailleurs américains», a déclaré Trump dans un communiqué. 


L'ordonnance a mandaté toutes les agences fédérales à effectuer un audit interne pour évaluer si elles se conforment à l'exigence de ne nommer que les citoyens et les ressortissants américains au service concurrentiel.


Le ministère du Travail finalisera également un guide pour empêcher les employeurs H-1B de déplacer les travailleurs H-1B vers les sites d’emploi d’autres employeurs pour déplacer des travailleurs américains.


La décision de Trump d'interdire aux travailleurs les visas H-1B intervient après que la Tennessee Valley Authority (TVA), propriété fédérale, ait annoncé qu'elle externaliserait 20% de ses emplois technologiques à des entreprises basées dans des pays étrangers. Environ 200 travailleurs américains devaient perdre leur emploi au cours des cinq prochaines années, a indiqué l'ordonnance.


Les compagnies technologiques françaises Capgemini, Accenture et CGI avait remporté le contrat de Tennessee Valley Authority (TVA), selon le syndicat des salariés de TVA. 


Une analyse Bloomberg des données du ministère du Travail a montré qu'au cours des neuf premiers mois de l'exercice 2019, plus de 2000 titulaires de visa H-1B étaient employés par des agences fédérales.


L'ordonnance a déclaré que l'externalisation d'emplois informatiques impliquant la manipulation d'informations sensibles poserait également un risque national dans le climat actuel de vol de propriété intellectuelle.


«L'externalisation de centaines de travailleurs est particulièrement préjudiciable au milieu d'une pandémie, qui a déjà coûté leur travail à des millions d'Américains», dit-il.


Au cours des derniers mois, l'administration Trump a pris plusieurs mesures pour protéger les emplois américains en suspendant les visas H-1B, L-1 et J-1 jusqu'à la fin de l'année.


Trump, qui fait face à des élections pour son deuxième mandat en novembre, a suspendu en juin les visas H-1B et L-1 qui étaient utilisés par les travailleurs de la technologie jusqu'en décembre, déclarant que cela aiderait à fournir des emplois locaux au milieu de la crise économique due au Covid- 19 pandémie.

What's up in the US?- Mardi 07 juillet


L’administration Trump a officialisé le retrait du pays de l’Organisation Mondiale de la Santé plus d’un mois après l’annonce du président estimant que l’organisation internationale était un outil au service de la Chine. Cette décision suscite l’indignation chez les démocrates alors même que le nombre d’infections enregistre des records et que 130 000 morts sont à déplorer.  


La ville de NY devrait autoriser la réouverture de 3000 crèches dans différents quartiers, suite à l’assouplissement des mesures restrictives. Le maire Bill de Blaso assure que le conseil de santé étudie les meilleurs moyens pour permettre une réouverture sans encombres. Ce dernier envisage la mise en place de mesures barrières comprenant notamment l’accueil de 15 enfants par pièces et le port obligatoire du masque. 


L’application Tiktok ainsi que d’autres réseaux sociaux chinois pourraient être interdits aux Etats-Unis, selon une déclaration de Mike Pompeo, chef de la diplomatie américaine. Ce dernier, dénonce le caractère “intrusif et dangereux” de l’application, déjà accusée de transférer des données privées à des serveurs en Chine. Le gouvernement avait déjà pris des mesures contre Huawei et ZTE qu’ils considéraient comme des menaces pour la sécurité nationale. 


Le président brésilien Jair Bolsonaro a été testé positif à la covid-19. 

Il présentait plusieurs des symptômes de la maladie, dont une température corporelle élevée. Malgré cette confirmation, le président affirme être bien portant et continue d’ailleurs de s’afficher sans masque en public. 

Pour rappel, le Brésil est, loin derrière les Etats-Unis, le pays le plus affecté par la pandémie, comptabilisant 1,6 million de cas de Covid-19 pour 65.487 décès.


Lynchages, meurtres et agressions : une montée des violences contre les communautés noires est observée sur tout le territoire en marge des manifestations contre la mort de George Floyd et des nombreux mouvements dénonçant les violences policières.

Une fois le virus passé ...Voir tout

Quand tout sera fini...

Quand tout sera fini...

Quand tout sera fini...

Quand tout sera fini...

Quand tout sera fini...

Recettes françaises de quarantaineVoir tout

Ma recette de quarantaine 👇

Ma recette de quarantaine 👇

Ma recette de quarantaine 👇

Ma recette de quarantaine 👇

Ma recette de quarantaine 👇

Bienvenue sur homeis !
Bienvenue sur homeis ! Notre application se donne pour mission d'aider les expatriés partout dans le monde. Avec l'application et le site homeis, vous pouvez trouver tout ce dont vous avez besoin pour vivre dans votre nouveau pays et y rencontrer de nouveaux amis french vivant ici. Sur homeis vous trouverez des événements, des emplois, des appartements, des conseils, des listes de bonnes adresses ... Bref, tout ce dont vous avez besoin pour vivre ici. Bienvenue chez vous !

Télécharge maintenant

Rejoins tes homeis !

Autres communautés de Français

Questions fréquentes

Comment trouver une babysitter aux Etats-Unis ?

Trouver un/une babysitter française à qui l’on peut faire confiance peut s’avérer compliquée. Une liste des babysitters francophones.

Comment trouver un stage aux Etats-Unis ?

Pour trouver un emploi/stage aux Etats-Unis, il y a plusieurs méthodes, la plus populaire étant de postuler aux offres sur des sites tel que Indeed ou bien LinkedIn.

Comment transférer de l’argent depuis la France ?

Transférer de l’argent en France ou depuis la France sans payer de frais ou très peu est possible via différentes plateformes telle que Paypal.

Comment remplir ses taxes aux Etats-Unis ?

Vos informations personnelles. Information sur le revenu (formulaire W-2). Formulaires pouvant vous aider à optimiser les avantages fiscaux

Où trouver des produits français aux Etats-Unis ?

Il y a différents types d’endroits spécialisés où l’on peut trouver des produits français. Certaines grandes surfaces et sites en ligne offrent également certains de ces produits.

Comment venir travailler aux Etats-Unis ?

H-1B/H-1C sont des visas pour les professions spécialisées. Vous pouvez également essayer d’obtenir le J-1 si une entreprise est prête à vous embaucher pour un stage/training.

Quel type de visa pour les Etats-Unis ?

Il y a des dizaines de types de visa différents. Pour venir aux Etats-Unis en tant que touriste, il vous faut l’ESTA, pour le business, il vous faut B-1 qui est un visa à courte durée. E-1/E-2 sont des visas d’investisseurs. F-1/M-1 sont des visas pour les étudiants. H-1B/H-1C sont des visas pour les professions spécialisées.

Rejoins nous sur les réseaux sociaux !