Français à NY
2689 abonnés

Légal

Mini Guide USA

guide
Par Cabinet S. Grynwajc

Bonjour à tous,


Pour ceux d’entre vous, entrepreneurs ou fondateurs de startup, qui souhaiteraient avoir une vue d’ensemble sur les principaux domaines du droit US que vous pourriez avoir à connaître en liaison avec votre activité, j’ai créé ce mini-guide juridique USA :

avocat-transatlantique.com/publicatio…


Bonne lecture !


Stéphane

...Lire tout
Christine  Al
Fig Kervens
Edwrd Dnss
Leslie Vn Otghm
15Enregistré
Commentaire
234

Startups Françaises à NYC

list
17 Éléments
Par Camille Moussard

Toutes les startups françaises de NYC. Votre startup n’est pas dans la liste? Ajoutez la!

...Lire tout
Mathilde Swdoky
Romain Wattebled
BC
Esther Michel
96Enregistré

Liste des VC - East Coast

list
24 Éléments
Par homeis
Liste de tous les fonds de Venture Capital de New York, Boston, Washington et leurs alentours. N’hésitez pas à rajouter des fonds que nous n’aurions pas listés.
...Lire tout
Channtha Arnal
Sacha Vvs
Nicolas Nemeth
Paul Bernier
37Enregistré

La carte verte, officiellement connue sous le nom de carte de résident permanent des États-Unis (USCIS Formulaire I-551), est une carte d'identité qui indique votre statut d'immigration ainsi que si vous êtes légalement autorisé à vivre et travailler aux États-Unis. Elle atteste de votre résidence permanente et sa possession ne fait pas de vous un citoyen américain. Toutefois, il s'agit de la première étape pour devenir citoyen, car vous devez d'abord obtenir une carte verte avant de demander la naturalisation. Outre le droit de vivre et de travailler aux États-Unis, votre carte verte vous confère certains droits, notamment le droit de voyager librement à l'intérieur et à l'extérieur du pays, pourvu que vous respectiez certaines règles et conditions qui accompagnent la carte.

Il existe plusieurs façons de devenir détenteur d'une carte verte:

- Parrainage par un membre de la famille aux États-Unis

- Parrainage par une offre d'emploi permanent de l'employeur aux États-Unis ou par votre propre entrepreneuriat

- Loterie de carte verte ("Green Card Lottery")

De plus, dans certains cas, vous pourriez être admissible à présenter une demande de carte verte pour vous-même, également appelée demande de carte verte par le biais de l'auto-demande.

Pour être admissible à la carte verte, vous devez satisfaire aux exigences suivantes:

- Vous devez appartenir à l'une des catégories d'immigrants définies dans la loi sur l'immigration et la nationalité (INA)

- Vous devez faire déposer et approuver une demande d'immigration admissible (à quelques exceptions près)

- Il doit y avoir un visa d'immigrant immédiatement disponible pour vous

- Vous devez être admissible aux Etats-Unis

Chaque année, environ 50 000 visas d'immigration sont délivrés dans le cadre du programme de visa Diversité (DV), également connu sous le nom de " Green Card Lottery". Ce visa est délivré aux personnes nées dans des pays à faible taux d'immigration aux États-Unis. Les demandeurs de la loterie ne sont admissibles que par pays de naissance et non par leur nationalité. Si vous êtes sélectionné, vous obtenez la possibilité de présenter une demande de résidence permanente ainsi qu'une demande pour votre conjoint et vos enfants qui ne sont pas mariés et qui ont moins de 21 ans. Une fois que la résidence permanente vous sera accordée à vous et à votre famille en tant que gagnant, vous recevrez un visa d'immigration dans vos passeports, qui devra être activé au plus tard six mois après la délivrance de votre passeport à tout point d'entrée aux États-Unis. De plus, vous aurez un cachet sur votre visa et une signature sur votre passeport comme preuve d'entrée légale aux États-Unis. Par la suite, vous obtiendrez le droit de vivre et de travailler de façon permanente aux États-Unis. Votre carte verte vous sera ensuite envoyée par la poste quelques mois plus tard.

Si vous décidez de faire une demande de carte verte par le biais d'une auto-demande et que vous n'êtes pas resté plus tard que la date de départ indiquée sur votre fiche Arrivée-Départ (formulaire I-94), votre prochaine étape consiste à demander un ajustement de votre statut. Vous devez remplir le formulaire I-485 que vous trouverez en ligne à l'adresse www.uscis.gov. Assurez-vous de lire attentivement les instructions du formulaire et de soumettre tous les documents et preuves requises. Après le dépôt de votre demande, les Services de la citoyenneté et de l'immigration (USCIS) vous demanderont de vous présenter à un centre de traitement ("Application Support Center") des demandes où votre photo, votre signature et vos empreintes digitales seront prises et où une vérification des antécédents sera effectuée pour vérifier votre admissibilité au statut de carte verte. Par la suite, vous serez avisé d'une entrevue dans un bureau de l'USCIS pour répondre aux questions sous serment ou affirmation solennelle concernant votre demande. Une fois le processus terminé, l'USCIS communiquera avec vous pour vous aviser de sa décision concernant votre statut permanent.

Les cartes vertes américaines sont valides pour les résidents permanents pour une période de 10 ans et de 2 ans pour les résidents conditionnels. A l'expiration de l'une de ces périodes, vous vous réservez le droit de renouveler ou de remplacer la carte. La demande peut prendre des années et nécessite un processus en trois étapes avant d'être présentée, y compris la pétition et le traitement. Pendant le processus de demande, vous pouvez obtenir deux permis importants: un permis de travail et le permis d'entrée et de retour au pays. Auparavant, le statut de résident permanent au moment de leur retour aux États-Unis après avoir voyagé à l'étranger était seulement vérifié et, si vous n'êtes pas citoyen américain, on pourrait vous demander de présenter votre carte verte ou toute autre preuve pour prouver la validité de votre statut de résident. Actuellement, il est obligatoire - si vous êtes un résident permanent des États-Unis et jusqu'à l'âge de dix-huit ans et plus - d'avoir votre carte verte valide en tout temps sur vous et de la présenter sur demande par un agent d'immigration. L'omission de le faire enfreint la Loi sur la nationalité des immigrants et entraînerait une amende pouvant aller jusqu'à $100 ou un emprisonnement maximal de 30 jours.

Les autorités américaines se réservent le droit de révoquer votre statut de résident permanent si le résident commet une infraction qui constitue un motif d'expulsion. Voici certaines raisons qui permettent de révoquer un permis de résidence: si vous passez plus de 365 jours à l'extérieur des États-Unis sans avoir obtenu la permission avant de partir, si votre permis de résidence a été obtenu frauduleusement et si vous n'avez pas soumis le rapport d'impôt sur le revenu gagné à l'extérieur des États-Unis. Le non-renouvellement de votre carte de résident permanent n'entraîne pas la perte du statut de résident, sauf pour les résidents permanents conditionnels. Il est conseillé de renouveler votre carte à temps, car elle peut servir de permis de travail et de voyage. Toutefois, il n' y a pas de pénalité ou de frais supplémentaires pour les renouvellements tardifs. Une fois que vous perdez votre statut de résident permanent, on s'attend à ce que vous quittiez les États-Unis le plus rapidement possible ou que vous soyez expulsé et déporté. Dans certains cas, vous pouvez être expulsé et banni du pays pendant trois ans, sept ans ou même de façon permanente.

...Lire tout
Christine  Al
Sofiane Petit Pois
Aboulaye Cisse
Nico Torres
50Enregistré
Commentaire
651

À New York, l'IDNYC (Identification New York City) est la nouvelle carte d'identité à photo gratuite émise par le gouvernement pour tous les résidents et sert à assurer la tranquillité d'esprit de son détenteur en lui donnant accès aux services municipaux tels qu'une adhésion gratuite d'un an à de nombreux musées, zoos, salles de concert, jardins botaniques et commerces de la ville. L'IDNYC profite à tous les résidents de la ville, y compris les communautés les plus vulnérables - les sans-abri, les jeunes, les personnes âgées, les immigrants sans papiers, etc. et d'autres personnes qui peuvent rencontrer des difficultés à obtenir une autre pièce d'identité délivrée par le gouvernement.

La carte IDNYC offre un ensemble d'offres excitantes, dont des rabais sur des billets de cinéma, des événements sportifs, des médicaments sur ordonnance, des centres sportifs et de santé, des supermarchés et des attractions de New York. Votre carte IDNYC sert également de preuve d'identité acceptable lorsque vous êtes arrêté par la police de New York aux fins d'émettre une assignation à comparaître ou des contraventions au lieu d'une arrestation, vous donne accès à divers services et programmes municipaux comme par exemple l'entrée dans des bâtiments publics tels que les écoles, la possibilité de passer l'examen d'équivalence au secondaire, d'ouvrir un compte à la Bibliothèque publique de New York et certaines banques et caisses populaires peuvent vous permettre d'ouvrir un compte bancaire ou de crédit avec elles. L'ID est également accepté comme pièce d'identité officielle par les employeurs lorsqu'il est présenté avec une preuve d'autorisation de travail. Dans la mesure où votre carte est semblable à un permis de conduire, elle vous autorise à conduire ou à fournir une preuve d'identité pour obtenir un permis de conduire. La carte ne vous autorise pas à acheter de l'alcool ou du tabac, à recevoir des prestations d'aide sociale et à voyager en avion. Elle ne vous confère pas de statut d'immigration ni d'autorisation de travail.

Vous pouvez demander la carte si vous avez 14 ans et plus et que vous possédez une preuve de résidence à New York ainsi qu'une pièce d'identité. Si vous êtes âgé de 21 ans ou moins, mais que vous n'avez pas de carte d'identité avec photo, vous pouvez tout de même demander la carte CDNJC, mais vous aurez besoin d'un gardien légal lorsque vous présenterez votre demande. La carte IDNYC est gratuite pour tous les new-yorkais. Vous pouvez utiliser votre passeport (États-Unis ou étranger), votre permis de conduire, votre certificat de naissance, votre carte verte, votre carte d'identité scolaire, votre carte de transfert électronique de prestations, etc. pour établir votre preuve d'identité tandis que pour votre preuve de résidence, les documents acceptables que vous pouvez utiliser comprennent votre permis de conduire avec votre adresse actuelle, votre facture de services publics, votre bail actuel, votre relevé bancaire ou une lettre d'un refuge pour sans-abri ou d'une agence municipale.

Vous aurez besoin de trois (3) points/documents pour prouver votre identité et d'un (1) point/document pour prouver votre résidence. Le permis de conduire provisoire NYS DMV, le permis d'apprenti conducteur ou la carte d'identité de non-conducteur vaut deux (2) points d'identification et peut être utilisé pour prouver la date de naissance. Ils fournit également (1) un point de preuve de résidence, s'ils porte votre adresse actuelle. De plus, si votre permis de conduire NYS DMV, votre permis d'apprenti conducteur ou votre carte d'identité de non-conducteur a expiré, cela vaut les quatre (4) points s'il est présenté avec un permis de conduire provisoire NYS DMV non expiré, un permis d'apprenti conducteur ou une carte d'identité de non-conducteur, portant le même numéro d'identification et votre adresse actuelle. Tous les documents originaux fournis pour établir votre identité et votre lieu de résidence vous seront retournés immédiatement. Le programme IDNYC ne conserve aucun de vos documents originaux. Vous pouvez remplir la demande en ligne ou à l'un des 26 centres d'inscription de la ville dans les cinq "boroughs". Vous pouvez prendre rendez-vous sur le site Web de l'IDNYC ou en téléphonant au 311. Quel que soit votre niveau d'anglais, il y aura des personnes au centre d'inscription ou au téléphone qui pourront vous parler dans la langue de votre choix. On ne vous demandera pas votre statut d'immigrant au cours du processus de demande. Vous pouvez vérifier l'état de votre demande en utilisant le site en ligne. Sélectionnez l'option "Vérifier l'état de votre demande" dans le menu principal. Vous devrez entrer votre numéro IDNYC, ou vous pouvez entrer votre numéro de demande si vous avez soumis une demande en ligne. Une fois votre carte prête, elle vous sera envoyée par la poste. Si vous êtes sans-abri ou une victime de violence conjugale et que vous choisissez de ne pas inscrire votre adresse sur la carte, vous pourrez la récupérer en personne au centre d'inscription du CDAJC où vous avez présenté votre demande. Votre carte contient vos données personnelles telles que votre nom, votre adresse, votre date de naissance, votre taille, la couleur de vos yeux, votre signature et une photo, ainsi que le numéro d'identification et la date d'expiration de votre carte. Vous pouvez demander le retrait de votre adresse si vous êtes victime de violence conjugale et que vous craignez pour votre sécurité ou si vous participez au Programme de confidentialité d'adresses de l'État de New York. Votre date d'émission est exactement cinq ans avant la date d'expiration indiquée au recto de la carte. Par exemple, si votre carte expire le 6 août 2020, elle a été émise le 6 août 2015.

Dans le cas où votre carte d'identité est perdue, volée ou endommagée, vous devez vous rendre à un " IDNYC Department of Finance Business Center" où elle peut être remplacée au prix de $10. Toutefois, si vous n'avez pas les moyens de payer les frais de remplacement, l'exonération de pénalité, qui n'est offerte que dans les "Department of Finance enrollment centers", vous permet d'obtenir une carte de remplacement sans frais. Vous devrez apporter tous les documents nécessaires à la demande de carte.


...Lire tout
CG
Samuel Saada
Nico Torres
Jerry Content
52Enregistré
Commentaire
3748

Le "Credit score" est un nombre à trois chiffres qui est calculé à partir de l'historique de crédit (plus ou moins historique "d'emprunt") et fournit une vérification rapide du crédit pour les prêteurs potentiels. Sans prêts, vous ne pouvez pas établir un historique de crédit raisonnable et sans antécédents de crédit, vous ne pouvez pas obtenir de prêts. Votre "Credit score" dépend en grande partie de vos antécédents de crédit et lorsque vos antécédents de crédit sont médiocres, vos chances d'obtenir des prêts sont faibles.

Vous pouvez prendre diverses mesures pour établir votre historique de crédit. Vous pouvez demander à la banque, où vous avez ouvert un compte chèque, de vous émettre une carte de crédit sécurisée dès que possible. Initialement, cela donne une marge de crédit faible que vous devez garantir en déposant un montant d'argent égal à celui du crédit. Votre banque ne prend aucun risque et vous avez une carte de crédit que vous pouvez utiliser pour commencer à établir un historique de crédit. Payez vos factures de carte de crédit et autres factures toujours à temps, car les retards sont signalés par exemple par les fournisseurs respectifs d'électricité, de gaz, d'eau, d'Internet à l'un ou l'autre des trois bureaux de crédit (Equifax, Experian, TransUnion) et cela aurait un impact négatif sur vos antécédents de crédit et votre "Credit score". Assurez-vous de faire une demande pour plusieurs cartes de crédit après avoir utilisé la carte de crédit sécurisée pendant un certain temps. Dans un premier temps, les intérêts seront élevés et la ligne de crédit basse, mais cela ne peut pas être évité. Essayez d'utiliser ces cartes de crédit de temps en temps.

Votre "Credit score" fournit des informations détaillées sur plusieurs paramètres :

- informations personnelles (nom, adresse, numéro de sécurité sociale),

- travail en cours (revenu et temps de travail au sein de votre entreprise),

- les antécédents de crédit (temps d'interruption, dates des crédits, durée, nombre de paiements, soldes et découverts)

- tous les renseignements sur des faillites antérieures, poursuites civiles, etc.

Lorsque vous demandez un prêt, une carte de crédit ou achetez un produit ou un service selon des modalités de crédit, la banque, la société de carte de crédit ou l'entreprise vérifie le statut de votre crédit, y compris votre historique de crédit dans le passé pour s'assurer que vous êtes digne de confiance pour un prêt. Une fois que vous les aurez autorisés à le faire, ils communiqueront avec l'une des trois entités de rapport (Experian, TransUnion et Equifax). Elles enverront un rapport sous la forme d'un certain nombre, un type de score. Ce score est connu sous le nom de votre "Credit score". Un faible "Credit score" est exprimé en un nombre de point proche de 300 et un "Credit score" élevé, entre 800 ou 900, selon l'agence. Cette valeur numérique affectera l'approbation de votre demande ou de votre offre. Si votre crédit n'est pas confirmé, la Loi sur l'égalité des chances en matière de crédit exigera que l'emprunteur vous donne une explication détaillée des raisons pour lesquelles votre demande a été refusée. Par la suite, vous avez le droit de connaître les motifs du refus dans les 60 jours qui suivent. Il y a des raisons qui sont acceptables et qui ne sont pas floues. Elles incluent "Votre revenu est trop faible" ou "Vous n'avez pas travaillé assez longtemps". Les raisons inacceptables que vous devriez rejeter sont les suivantes: “Vous n'avez pas satisfait à nos exigences minimales" ou "Vous n'avez pas obtenu un score suffisamment élevé dans notre méthode de notation".

Si votre emprunteur prétend que vous êtes presque arrivé à votre limite de crédit ou que vous avez acquis trop de cartes de crédit, vous devriez "nettoyer" l'espace et rembourser une partie de vos dettes, fermer certains comptes et essayer de les contacter à nouveau. Lorsque vous le ferez, ces entreprises accepteront de réexaminer votre demande.

De plus, il se peut que la raison pour laquelle votre demande a été désapprouvée soit due à un rapport d'historique de crédit particulier. "Fair Credit Reporting" (agence américaine) exige que votre prêteur vous fournisse les détails de l'agence de crédit qui a déclaré ces données. Contactez la même agence et renseignez-vous sur ce rapport spécifique. Les détails sont gratuits si vous le faites dans les 60 jours suivant la réception de l'avis de refus. L'agence d'évaluation du crédit ne vous indiquerait que ce qui est dans le rapport, mais seul l'emprunteur peut vous dire pourquoi votre demande de crédit a été refusée.

Lorsque vous allez faire une prise de prêt auprès d'une banque, acheter certains produits, etc., vous pouvez également demander à l'emprunteur s'il utilise la méthode de notation. S'il le fait, renseignez-vous sur les critères qu'il utilise et la meilleure façon d'améliorer les rapports. Lorsque votre demande est approuvée, vous pouvez demander si vous avez accepté les meilleures conditions et, dans le cas contraire, pourquoi. Si la raison invoquée est la présence de données inexactes dans votre dossier de crédit, vous pouvez en discuter et tenter de prouver le contraire.

...Lire tout
Brigitte De Saint-Ouen
Marjorie Kauffmann
Sacha Vvs
Claire Dorey
27Enregistré
Commentaire
6411

Aux États-Unis, si vous n'êtes pas couvert par un régime d'assurance maladie (assurance médicale), vous devez payer vous-même les soins de santé. Il n' y a pas de subvention du gouvernement et l'assurance est souscrite auprès d'entreprises privées ou publiques.

Avant de déménager, il est primordial, en tant qu'employé, de connaître les coûts de l'assurance maladie. En tant qu'employé, vous êtes tenu de recevoir diverses assurances maladie par l'intermédiaire de votre employeur, sans discrimination, à condition d'avoir un numéro de sécurité sociale (SSN).

Dans l'éventualité d'une absence de SSN en raison de la longue attente, il existe deux solutions possibles, soit une politique de David Shield qui fournira une réponse appropriée en supposant que vous n'avez pas une situation existante, ou un cas de grossesse.

Il existe deux grandes catégories de régimes d'assurance maladie:

- Assurance maladie collective

- Assurance maladie individuelle

Le régime collectif de soins de santé est offert par votre employé, un organisme gouvernemental ou un syndicat de travailleurs, avec des règles comportant le moins de restrictions financières, et sert à offrir une couverture plus complète que le régime d'assurance-santé personnelle. Les services de santé couverts comprennent: la vision, les soins dentaires, les soins préventifs, les services aux bébés en bonne santé et les soins de maternité. Un régime d'assurance-maladie collectif peut être autofinancé ou entièrement couvert lorsque, dans le cas d'un régime autofinancé, l'employeur décide du type de couverture des soins de santé dont bénéficie l'employé s'il est entièrement couvert, l'employé bénéficie de tous les avantages médicaux essentiels prévus par la Patient Protection and Affordable Care Act (PPACA).

Les avantages de cette catégorie de régime d'assurance-maladie sont les suivants: prix abordables, paiement effectif des primes, amélioration du marché de l'emploi et du milieu de travail. Ses limites comprennent la restriction des options d'assurance, le manque de souplesse du réseau d'assurance et des implications fiscales complexes.

L'assurance-santé personnelle est souscrite par la personne sur le marché libre sans que l'employeur soit impliqué. Ce type de régime d'assurance maladie est beaucoup plus coûteux que le régime collectif et offre une couverture limitée.

Après l'adoption de la loi PPACA, les nouveaux avantages basiques offerts par tous les régimes de soins de santé incluent:

- Services de soins ambulatoires aux patients (soins ambulatoires sans hospitalisation)

- Services d'urgence

- Services de laboratoire

- Médicaments sur ordonnance

- Services et dispositifs de réadaptation et d'habilitation (services et dispositifs destinés à aider les personnes blessées, handicapées ou atteintes de maladies chroniques à acquérir ou à retrouver leurs capacités mentales et physiques)

- Grossesse, maternité et soins aux nouveau-nés (avant et après la naissance)

- Services de traitement des troubles mentaux et de la toxicomanie, y compris les traitements de santé comportementale (cela comprend des aides à l'orientation et la psychothérapie)

- Hospitalisation (nuits sur place et interventions chirurgicales)

- Bien-être, prévention et gestion des maladies chroniques

- Services pédiatriques, y compris les soins bucco-dentaires et de la vue (les soins dentaires pour adultes et les soins de la vue ne sont pas compris dans les soins "essentiels/basiques")


Avec l'adoption de la Loi, les assureurs maladie, quel que soit l'état de santé de l'assuré, ne peuvent exercer de discrimination contre les individus ou les familles fondée sur des conditions préexistantes et, à ce titre, tout le monde a accès au même régime d'assurance-maladie. L'état de santé préexistant fait référence ici à l'état de santé (cancer, diabète, problèmes cardiaques, etc.) dont souffre l'assuré lorsqu'il souhaite adhérer à un régime d'assurance.

L'assurance parrainée par le gouvernement est actuellement offerte sous deux formes: Medicaid et Medicare. Medicaid est un programme géré par l'État qui fournit une assurance maladie à ceux qui n'en ont pas les moyens, aux enfants de familles à faible revenu et parfois aux handicapés. L'admissibilité à ce régime d'assurance-maladie est fondée sur le revenu, les exigences de revenu étant habituellement liées au seuil de pauvreté fédéral. Medicare, également un programme géré par l'État, fournit une assurance maladie aux adultes âgés de plus de 65 ans, aux adultes handicapés qui reçoivent des prestations de sécurité sociale et aux citoyens atteints d'insuffisance rénale terminale. Les adultes handicapés qui ne correspondent pas aux directives de la Sécurité Sociale sont admissibles au programme d'assurance Medicaid.

Dans l'assurance maladie, les méthodes de partage des coûts sont appliquées quelle que soit la source du régime. Il existe trois méthodes spécifiques de partage des coûts :


- Les co-paiements ("Co-pays"), qui sont des frais fixes payables par les consommateurs sur réception d'un service médical, comme les visites aux urgences, les visites chez le médecin de premier recours ou les visites chez un spécialiste.


- Franchises ("Deductibles") qui sont des frais remboursables plafonnés payables par l'assuré, au préalable du paiement d'autres factures par le régime d'assurance maladie utilisé.


- La coassurance ("Co-insurance") exige que l'assuré paie un certain pourcentage du coût total des services fournis et ne démarre que lorsque les franchises sont dépassées.


Le "Premium" est une facture mensuelle qui vous assure que votre police d'assurance demeure active, elle est habituellement payée en totalité ou en partie par votre employeur.

Les comptes de dépenses flexibles ("Flexible Spending Accounts, ou FSAs") sont des déductions avant impôt prélevées sur votre salaire et sont appliquées aux soins de santé au cours d'une période de prestations donnée. Ils offrent une plus grande souplesse dans l'utilisation des fonds consacrés aux soins de santé, ce qui vous permet de mettre de côté des fonds avant impôt pour couvrir les frais médicaux futurs. Lorsque ces déductions font partie de votre couverture d'assurance, elles peuvent être utilisées pour les co-paiements, les factures de coassurance, les produits en vente libre et d'autres dépenses personnelles (médicales). Les cotisations FSA sont actuellement plafonnées à 2 600 $ par année de régime et peuvent être capitalisées avant impôt par les employeurs ou les employés, ou les deux.

Toutefois, cette limite ne s'applique qu'aux reports de salaire de l'employé.

Le choix du type d'assurance santé le plus adapté à vos besoins dépend de votre stade de vie et d'une excellente compréhension de vos besoins spécifiques.

En choisissant un régime d'assurance-maladie, vous devez comparer les avantages du régime d'assurance-maladie, les coûts de divers régimes sur le marché libre, l'emplacement des services, les polices d'assurance, les exclusions, et autre.

Dans la recherche du plan d'assurance maladie le plus approprié pour vous, vous trouverez des variations de plans d'assurance maladie tels que:

Les organismes de maintien des services de santé ("Health Maintenance Organizations ou HMOs") sont établis sur une base contractuelle avec les fournisseurs participants et sont couverts à 100 %.

Les organismes fournisseurs privilégiés ("Preferred Provider Organizations ou PPO") couvrent les participants au sein d'un réseau spécifique d'hôpitaux et de médecins, et les coûts hors réseau sont à un tarifs réduit.


Les plans de points de service ("Point-of-Service Plans ou POS"), hybrides de PPOs et HMOs, offrent une couverture réduite des services médicaux hors réseau.

Ils comportent trois niveaux de services: le recours à un fournisseur d'HMO sous contrat et le non-paiement de co-paiements, le recours à un fournisseur de PPO dans le réseau et le non-paiement de co-paiements, ou recours à un fournisseur en dehors du réseau, et le fractionnement du coût par un pourcentage, une fois la franchise dépassée.


Les régimes d'assurance-maladie à franchise élevée ("High Deductible Health Plans ou HDHPs") sont structurés de façon à vous permettre de réaliser des économies d'impôt et peuvent être associés à des HMO ou PPO et sont habituellement liés à des comptes de dépenses flexibles (FSAs).

Même après avoir souscrit un régime d'assurance-maladie, il est important que vous appreniez à utiliser et à gérer votre régime spécifique pour pouvoir en tirer le meilleur parti.

...Lire tout
Gabriel Le Roi
Channtha Arnal
Ruth Karene Kiyali
Paul Heckler
37Enregistré
Commentaire
1549
Soyez sûrs de bien tout avoir avant d’embarquer !
...Lire tout
Ruben Amar
Channtha Arnal
Charline Moncomble
Louis Deage
24Enregistré

Traducteurs à New York

list
8 Éléments
Par homeis
Compagnies de traduction et traducteurs privés à New York pour le Francais et l’Anglais, mais aussi de nombreuses autres langues, afin de vous convenir à tous !
...Lire tout
Leslie Vn Otghm
VALENTINE LOUAFI
Audrey Rinaldi
Lydia  Malela
13Enregistré